logo 03

L’enracinement du 503e RT se concrétise

503RT signature CONVENTIONCe jeudi 19 juin 2014, le 503e régiment du Train, surnommé le « régiment de Camargue », a franchi une nouvelle étape dans son intégration régionale.

En effet, il a signé un protocole avec le syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise (SMCG). C’est sur le site du centre de découverte du Scamandre, commune de Vauvert que les deux parties ont signé un document actant leur partenariat.

Signé entre monsieur Patrick Bonton, président du SMGC et le colonel Éric Renaut, commandant le 503e RT, le protocole engage les deux parties à faciliter de manière large et réciproque leur communication. Cette dernière peut prendre toute forme conjointement acceptée telle que l’implantation d’expositions photographiques, projection de films, reconstitution de scènes historiques…

Le SMCG et le 503e RT sont naturellement liés autour d’un attachement commun à la Camargue. Depuis 1993, sous l’impulsion du conseil général du Gard, les communes d’Aigues Mortes, Aimargues, Beauvoisin, Le Cailar, Le Grau-du-Roi, Saint-Gilles, Saint-Laurent-d’Aigouze et Vauvert se sont associées au département pour mener une politique de développement durable qui allie la protection et la mise en valeur du patrimoine camarguais, la gestion de l’eau, la sensibilisation du public et l’éducation à l’environnement.

La réserve naturelle régionaleest située en bordure de l’étang du Scamandre, sur les domaines de La Fromagère et de Buisson-Gros. Le site, aménagé pour l’agriculture à la fin des années 1960, a aujourd’hui retrouvé un caractère originel avec des peuplements spécifiques. Depuis le 17 janvier 2014, le SMCG s’est vu attribuer le label national « grand site de France » qui doit l’encourager à poursuivre sa politique de préservation écologique.

Après plus de trente années sur les bords de l’Atlantique, le 503e RT s’est installé sur la commune de Saint-Gilles en juillet 2011. Depuis son arrivée sur le site de l’ancienne base aéronavale de Nîmes-Garons, le régiment a toujours été soucieux de s’enraciner dans les cœurs et les esprits de la région afin de faciliter son intégration et développer le lien armée-Nation localement. En outre, le régiment est l’un des plus grands employeurs du département et son implantation (militaires, civils et familles compris) représente plus de 2 000 habitants sur le territoire de la Camargue.

En utilisant ce site web, vous nous autorisez à utiliser des cookies.